Du vert en vue en Europe avant la Fed Par Reuters

0



© Reuters. L’indice allemand DAX à la bourse de Francfort, Allemagne. /Photo prise le 31 octobre 2023/REUTERS

par Blandine Henault

PARIS (Reuters) – Les principales Bourses européennes sont attendues en hausse mercredi à l’ouverture, dans la foulée de Wall Street et de l’Asie, et dans l’attente de la décision de politique monétaire de la Réserve fédérale (Fed) plus tard dans la soirée.

Les contrats à terme signalent une hausse de 0,42% pour le , de 0,65% pour le à Francfort, de 0,57% pour le à Londres et de 0,62% pour le .

La journée devrait s’avérer plus calme qu’à l’accoutumée en raison de l’absence de certains investisseurs européens pour une journée fériée.

L’attentisme avant les annonces de la Fed pourrait aussi limiter les prises d’initiative alors que les investisseurs sont déjà occupés à digérer une salve de résultats d’entreprises et d’indicateurs économiques.

Après les chiffres de croissance et d’inflation mardi en Europe, les intervenants de marché suivront aux Etats-Unis la publication à 13h15 GMT de l’enquête ADP (EPA:) sur l’emploi, avant la parution de celle très attendue du département du Travail vendredi.

L’indice ISM manufacturier, à 15h00 GMT, sera suivi aussi avec attention alors que les indices PMI similaires en Europe ont montré une dégradation de l’activité du secteur privé en octobre.

LES VALEURS A SUIVRE :

A WALL STREET

La Bourse de New York a fini en hausse mardi alors que les investisseurs se préparaient à la décision sur les taux de Fed, qui a débuté sa réunion de deux jours de politique monétaire, et ont étudié des résultats trimestriels mitigés.

L’indice a gagné 0,38% à 33.052,87 points. Le S&P-500, plus large, a pris 0,65%, à 4.193,80 points. Le a avancé de son côté de 0,48% à 12.851,24 points.

Aux valeurs, Advanced Micro Devices a dévoilé mardi des prévisions trimestrielles inférieures aux attentes, ce qui a fait chuter son titre en après-Bourse avant que des commentaires sur les ventes à venir d’une puce destinée à concurrencer Nvidia (NASDAQ:) dans l’intelligence artificielle ne fasse rebondir l’action.

Les contrats à terme sur les indices signalent pour l’heure un léger repli à l’ouverture mercredi.

EN ASIE

La Bourse de Tokyo a terminé en hausse de 2,41%, toujours soutenue par le maintien d’une politique ultra-accommodante de la Banque du Japon et par les résultats de Toyota (TYO:) (+4,71%), qui a aussi annoncé un programme de rachats d’actions de 100 milliards de yens.

En Chine, la tendance a été plus mitigée après un nouvel indicateur PMI manufacturier qui a montré une contraction inattendue en octobre. L’indice CSI 300 a fini quasiment stable (-0,04%).

TAUX/CHANGES

Le calme domine sur l’obligataire et les devises avant les annonces dans la soirée de la Fed qui devrait, selon le consensus de marché, maintenir le statu quo sur la fourchette de ses fonds fédéraux.

Le rendement des Treasuries à dix ans avance de trois points de base, à 4,9075% et son équivalent allemand suit la tendance pour revenir à 2,841%.

Le rendement des obligations d’État japonaises à 10 ans a terminé à 0,955% après avoir augmenté jusqu’à 0,97%, un niveau atteint pour la dernière fois en mai 2013, ce qui a poussé la Banque du Japon à intervenir via une opération d’achat d’obligations d’urgence.

Du côté des devises, le dollar est pratiquement inchangé face à un panier de devises de référence, dont l’euro qui se négocie à 1,0568 dollar.

PÉTROLE

Les cours du brut progressent mercredi dans l’attente des annonces de la Fed et alors que la situation au Proche-Orient continue à être scrutée avec attention.

Le baril de prend 0,79% à 85,69 dollars et celui du (WTI) gagne 0,64% à 81,54 dollars.

(Rédigé par Blandine Hénault)



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *